Autres, Lifestyle, Mental Health

2017 rime avec tempête ?

« Happiness can be found, even in the darkest of times,
if one only remembers to turn on the light. »

— Harry Potter and the Prisoner of Azkaban, J.K. Rowling

Il y a un an, j’ai publié un article intitulé Goodbye 2016. Hello 2017!, une sorte de rétrospective sur l’année achevée et une liste d’objectifs pour l’année à venir. L’écrire m’avait fait beaucoup de bien et j’ai donc décidé d’en faire une tradition. Avant de commencer, néanmoins, je tiens à vous présenter mes meilleurs vœux pour 2018. Je vous souhaite une année remplie d’amour, d’aventures, d’amitié, de spontanéité et d’agréables surprises. Puisse-t-elle vous apporter plus que vous ne pourriez l’imaginer. J’espère également que vous vous porterez au mieux, et que rien ne pourra vous arrêter dans votre lancée. Soyez motivés, restez déterminés et faites de vos rêves une réalité.

Comme vous le savez si vous me suivez depuis quelques mois, mon année 2017 a été l’une — sinon celle — des plus éprouvantes que j’ai eu à traverser. Depuis fin 2014/début 2015, l’univers s’amuse à faire les montagnes russes avec mon cœur, ma santé mentale et ma vie, qui a longtemps été sens dessus dessous. Alors que je peinais à me relever d’une énième dépression, qui a commencé peu après mon retour de New York, ma maman a rendu son dernier souffle dans la nuit du 21 au 22 juin 2017. Elle avait 56 ans. Sa mort fut brutale et bouleversante. Ma mère et moi étions extrêmement proches, certains diraient inséparables. En quelques minutes, ma vie, mon quotidien et mon centre de gravité ont été bousculés une fois de plus, au point de me renverser presque, moi aussi. Je suis devenue comme semi-orpheline, une gamine déjà paumée condamnée à trouver son chemin sans qu’on ne lui tienne la main. Perdre maman sans avertissement, le temps à peine de fermer les yeux, et bien trop tôt, fut indéniablement l’évènement le plus marquant de mon année 2017… celui qui, malheureusement, restera à jamais gravé comme le Réveil de l’Enfer.

Pourtant, malgré un an de chômage décourageant, deux dépressions qui m’ont semblé durer une éternité, douze kilos de plus laissant leur marque grasse sur ma peau, un deuil douloureux, un horizon sentimental désert à perte de vue, des lettres de refus à gogo qui laissent leur empreinte au fer chaud sur mon cœur abîmé et autres doutes, déceptions ou désillusions, je ne veux pas réduire 2017 à l’année des malheurs en série. Elle était loin d’être parfaite, et j’ai beau avoir eu le moral dans les chaussettes, je tiens à prendre de la hauteur et du recul sur la perspective que j’en ai eue jusque-là. Alors, sans plus attendre, tentons d’extraire ensemble le positif, de tirer les enseignements de cette année écoulée et de regarder loin devant.

Je retiens 5 choses particulièrement importantes qui ont rendu 2017 plus chouette :

  • J’ai passé plus de temps avec mes amis et quelques uns de mes proches, loin des réseaux sociaux et du digital. Cela m’a fait un bien fou et j’ai compris à quel point les amis pouvaient devenir une deuxième famille.
  • J’ai bossé d’arrache-pied pour obtenir mon diplôme de fin d’études en édition et le travail a payé : je suis ressortie de mon oral de mémoire avec une mention Très Bien en poche.
  • Je me suis battue pour me sortir de mes idées noires, pour sortir du lit les matins où je n’avais pas la force de me lever, pour sortir plus résiliente que jamais des épreuves auxquelles j’ai été confrontée.
  • Même si les circonstances n’étaient pas des plus joyeuses, le décès de ma maman m’a permis de renouer avec mon cousin et une amie de longue date avec qui je n’avais plus de contact.
  • J’ai fait deux voyages sur un coup de tête, dans deux ambiances complètement différentes — un avant, un après — mais une reconnaissance folle d’avoir été en vie pour en profiter.

Ce n’est peut-être pas grand chose mais, pour moi, c’est déjà beaucoup. J’ai survécu et j’ai vaincu, alors que je m’en croyais incapable.

En bref, voici 17 temps forts de mon année (par ordre chronologique) :

  1. Commencer l’année à Londres puis revenir quelques semaines plus tard pour voir la pièce Harry Potter et plus encore
  2. Arrêter la pilule
  3. Aller au concert d’Ed Sheeran avec ma maman
  4. Visiter Bath & retourner à Londres avec Filipa et des amies expatriées (je retiens notamment Carrie Hope Fletcher dans The Addams Family, Pretty Woman au Backyard Cinema et les supers balades & séances photos)
  5. Aller au concert de Phil Collins avec ma maman
  6. Faire un road trip aux USA avec mon amie Johanna
  7. Être prise pour participer au stage acting/humour avec Benoît Blanc, Fannyfique, KidiFun, Avocat 911, …
  8. Assister à quelques minutes de l’enregistrement du livre audio de Forbidden
  9. Courir la Run Disney sur 5km sans entraînement, sans être sportive, sans m’arrêter, en Clochette & en très bonne compagnie
  10. Obtenir mon diplôme de fin d’études
  11. Travailler avec ma talentueuse amie Anna sur Lait et Miel, une des vidéos dont je suis la plus fière à ce jour
  12. Passer 2 semaines en compagnie de mon frère, ma belle-sœur et mon neveu
  13. Assister à la soirée Table Ronde #EllesFontYouTube et avoir osé aller aborder Marie Drucker (que j’adore, oui oui) et Aude GG.
  14. Être sélectionnée au stage #EllesFontYouTube avec Vanessa Brias, Nadja Anane, Fannyfique, KidiFun, Avocat 911, les membres du YouTube Space et plein d’autres personnes
  15. Prendre mon courage à deux mains et aller à Montreuil où j’ai eu la chance de rencontrer quelques uns d’entre vous et de revoir des bouilles familières & amicales
  16. Avoir passé les fêtes de fin d’année entourée des gens qui ont rendu cette année plus magique
  17. Avoir acheté mes deux premiers ensembles de lingerie : cela faisait plusieurs années que je n’avais plus oser être une femme et que je ne m’étais plus autorisée à me regarder dans le miroir avec des yeux appréciatifs.

Bon, à vrai dire, il y en a plus que 17 mais si je commence à m’octroyer des exceptions et des bonus, cet article n’est pas prêt de se terminer. Je vais donc en rester là mais si la liste est déjà longue comme mon bras, elle m’ouvre d’autant plus les yeux sur toutes les belles choses que j’ai aussi vécues en 2017.

Parmi les 24 objectifs que je m’étais fixés en début d’année, seuls 9 ont été cochés avec un grand , mais plutôt que de voir ce chiffre comme un échec, je tiens à me donner une petite tape dans le dos pour cette dizaine de projets menés à bien.

  • Je souhaitais faire davantage de compliments & être chaque jour une meilleure version de moi en répandant l’amour, la tolérance et la positivité. J’espère avoir été à la hauteur de cet objectif, mais l’intention était là, en tout cas. J’ai fait de mon mieux pour laisser de la bienveillance, des sourires et de la paix sur mon passage.
  • Je souhaitais prendre plus de risques et même s’il m’a fallut attendre la fin de l’année pour cela, en novembre/décembre, j’ai dit oui à deux opportunités qui demandaient beaucoup de courage et un poil de folie.
  • Je souhaitais déménager de chez mes parents et trouver un endroit où je me sentirai chez moi à Londres, Brighton, New York ou autre part et, même si le déménagement s’est fait début janvier pour des raisons techniques, la décision était prise fin novembre/début décembre !
  • Je souhaitais écrire plus de lettres et, pour cet objectif, on peut dire que je me suis surpassée. J’ai écrit et envoyé plus de 50 cartes en 2017 et j’ai même fait un article sur mon matériel de correspondance. C’est devenu un de mes passe-temps favoris, qui m’apaise et me donne le sourire.
  • Je souhaitais reprendre l’activité du blog et, même si je n’ai pas été assidue, je suis contente de mes publications.
  • Je souhaitais publier davantage de vidéos qui me plaisaient à moi avant tout et ce fut le cas. Il y a eu moins de vidéos mais je suis fière et contente du contenu publié.
  • Je souhaitais commencer l’écriture du second tome de The Wright Siblings, intitulé For Brothers or for Worse, et même si je n’ai pas beaucoup avancé, je peux dire que oui, je me suis lancée dans les premiers chapitres.
  • Je souhaitais finir mon album pour enfants, c’est le cas… mais il me faudra le retravailler parce qu’il a été refusé partout.
  • Je souhaitais créer un nouveau site pour ma page « auteur » et même s’il fut peu alimenté, c’est aussi une chose de faite.

Je ne suis pas parvenue à publier ou à faire publier Au-delà d’une étoile comme je le souhaitais, mais je tenais à souligner que j’ai également pris mon courage à deux mains pour voir ce rêve devenir une réalité. À ce jour, j’ai reçu une dizaine de refus sur une quinzaine d’envois aux éditeurs mais au moins je pourrai dire que j’ai fait de mon mieux !

Faire de mon mieux, c’est finalement ce qui résume bien 2017. Je n’ai pas su tout assumer, je n’ai pas su tout affronter et j’ai souvent eu envie d’abandonner. Malgré tout, même après avoir touché le fond, je suis parvenue à remonter la pente et, dans un éclair de lucidité, à me donner les moyens de reprendre espoir. 2017 rime donc peut-être avec tempête, mais il rime aussi avec saperlipopette… et ça, c’est bien la preuve que même dans les moments difficiles ou douloureux, on peut trouver le sourire.

Comme cet article est déjà trop très long, je vais m’arrêter là. Si un article similaire sur mes objectifs 2018 vous intéresse, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaire ! Si, tout comme moi, vous avez passé un 2017 assez rude, j’espère que cette rétrospective vous aura donné un peu de perspective sur votre propre année.

Je vous remercie infiniment d’avoir été à mes côtés pendant cette année éprouvante. Votre bienveillance, votre amitié et votre soutien m’ont apporté plus de réconfort que vous ne pourrez jamais l’imaginer. Notre communauté m’est extrêmement précieuse et je tiens à vous faire part de ma reconnaissance et de mon amour éternels.

Comment s’est passée votre année 2017 ?
Quels sont les temps fort de votre année ?
Avez-vous tenu certains objectifs que vous vous étiez fixé ?

11 thoughts on “2017 rime avec tempête ?

  1. Chère Justine,
    Quel bel article.. tu as su me donner le sourire. Tu es une personne formidable et c’est vraiment inspirant de voir que tu te donnes les moyens de réaliser tes rêves.
    Je te souhaite plein de bonheur pour cette année 2018!
    YOU GO GIRL !

  2. Merci à toi pour ce très bel article ! À vrai dire, j’en perds les mots… Je te souhaite simplement de continuer à être forte comme tu l’es, avec un grand coeur ! Une très belle année à toi dans ta nouvelle vie londonienne !

  3. Cet article était vraiment beau et touchant, à ton image. Je laisse rarement des commentaires, mais là tu mérites de savoir à quel point tu es une belle personne. Tu es une réelle inspiration pour nous tous, de voir comment tu tires le meilleur d’une année aussi difficile. Peu de gens auraient fait d’aussi belles choses ou déménagé à l’étranger après ce que tu as vécu. Comme quoi, à coeur vaillant rien d’impossible, tu en es la preuve. Sache que tu es un role model pour bon nombre d’entre nous !

    Bonne année Justine et c’est avec plaisir que je retrouve tes articles, j’ai hâte de te lire encore en 2018 !

  4. Ton article m a touché Justine, et oui 2017 fut vraiment une année tempête. ..et plus encore pour les personnes directement touchées. ..je suis loin mais je pense souvent à toi et à ta maman, ma cousine…je te souhaite le meilleur pour cette nouvelle année, que tes projets se réalisent à Londres ou ailleurs. …je t’embrasse Maryse

  5. Ce que j’aime avec tes articles c’est qu’ils nous ramènent toujours à nous-mêmes, à notre propre parcours, nos propres expériences. Tu es une réelle source d’inspiration pour moi, de par ta volonté et ton courage.
    Je te souhaite de tout mon cœur le meilleur pour cette nouvelle année ❤

  6. Coucou Justine,

    Je te souhaite une merveilleuse année. En tout cas, elle semble plutôt bien commencé avec ton déménagement à Londres, une des villes les plus chouettes à mon goût ! J’espère que tu nous emmèneras un peu avec toi.

    J’aime beaucoup l’idée de reprendre 17 moments marquants de l’année passée. Malgré les épreuves que tu as dû traverser, tu as su te pencher sur les bons côtés et nous les faire partager, alors merci, merci pour ton optimisme et merci d’être toi. Tu as su tenir pas mal d’objectifs quand même, 9 c’est énorme, félicitations ! De mon côté, je voulais me mettre à la cuisine pour manger plus sainement, et je suis contente d’avoir tenu cette résolution. Il me reste encore des progrès à faire, mais soyons positives et allons-y doucement ! Après tout, Rome ne s’est pas fait en un jour (ressortons les bons vieux dictons). Je voulais également me remettre à l’écriture, et bien que je ne fus pas très régulière au niveau de mon roman, je l’ai été au niveau de mon « journal intime » (je n’aime pas beaucoup ce terme). Prendre le temps de mettre mes émotions sur papier est une bonne chose et me permet de les comprendre un peu mieux, parfois.
    Au niveau de mes moments positivement marquants, 2017 a été l’année où mon orientation se (re)jouait, puisque j’ai dû choisir un master. C’est au dernier moment que j’ai choisi de suivre mes rêves et de me lancer dans l’édition. Après un déménagement dans une nouvelle ville qui me plaît beaucoup, j’ai rencontré de nouvelles personnes qui font partie de ma promo et qui égayent mes journée à la fac. Enfin, j’ai fini 2017 par un stage, qui m’a permis de découvrir le milieu éditorial, et je réalise à quel point j’ai beaucoup de chance d’en être arrivée là.

    Sinon, je serais ravie de connaître tes objectifs pour 2018. C’est un plaisir de te retrouver par ici et j’espère te revoir bientôt sur YouTube également. Bonne journée ! xxx

  7. Comme je le disais c’est un très bel article et d’une sincérité incroyable.
    Pour moi 2017, j’ai eu des temps forts (dans le désordre)
    J’ai perdu ma grand mère
    J’ai fini mes études
    J’ai réussi mon permis théorique
    J’ai crée un site
    Ca fait dix ans que je suis aux scouts

  8. Et bien en voilà un jolie article… Tout d’abord, je te souhaite une bonne année 2018 et j’espère de tout coeur que tout tes projets se concrétiseront. Ton année 2017 a été très dur émotionnellement mais tu es la preuve que l’on peut se relever. Tu as énormément de courage et j’admire beaucoup la personne que tu es. Crois moi tu peux être fière de toi Justine. J’ai maintenant hâte de voir ton parcours dans ton nouveau chez toi. Quel courage tu as d’avoir saisie cette opportunité. J’aimerais tellement pouvoir en faire autant. Je te souhaite encore une belle année 2018. Au plaisir de suivre tes aventures londoniennes!

  9. Hello Justine,
    Je te souhaite une année 2018 douce et pleine de petits et de grands bonheurs. Je ne peux qu’admirer ton courage face à cette année qui a été particulièrement difficile. Mais je retiens surtout la ténacité et l’optimise dont tu souhaitais nous faire par dans cet article, je ne peux que t’en féliciter et en prendre exemple.
    Je te souhaite de vivre une très belle aventure à Londres.
    Amicalement

  10. Je n’ai pas de mots pour partager ce que je ressens à la lecture de cet article. Merci à toi de partager tout ce que tu partages, très souvent je suis émue en te lisant, en t’écoutant (un beau mélange d’émotions où se mêlent tristesse et joie). Mais à chaque fois tu m’inspires tellement, tu me donnes de l’espoir tout simplement je crois que c’est ça en fait, je viens de le réaliser.
    Alors merci pour tout, et je te souhaite une bonne année, et je suis fière de ton parcours, tu mérites tout le bonheur après toutes ces épreuves, et bravo car tu créés ton bonheur toi-même alors c’est encore plus beau.
    Et oui un article objectifs 2018 ça pourrait être sympa si tu as envie de partager ça.

  11. Hey Justine ! un petit mot pour te remercier pour ta sincérité et d’être toi tout simplement :). Je te souhaites de passer une nouvelle année 2018 enrichissante, et de continuer dans le même état d’esprit. Tu pourrais être mon modèle, je pense qu’on se ressemble un peu et j’admire ton courage et d’avoir réussie à surmonter toutes ces épreuves, et enfin d’arriver à voir tout le positif de ta vie malgré ça, j’aimerais être capable d’en faire autant ! Moi aussi je viens de finir mes études en 2017, et aujourd’hui j’essaye de réaliser un vieux rêve car je me dis qu’on a qu’une vie ;). Je te souhaites de vivres de merveilleux moments à Londres et de réaliser tes rêves les plus fous :D. Amicalement. Lise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *