Divers

Cassandra O’Donnell | Potion Macabre (Rebecca Kean #3)

79469266_p

J’ai Lu Darklight

479 pages

12,20€

Synopsis
Avoir une fille en pleine crise d’ado quand on a 27 ans, ce n est déjà pas de la tarte mais quand votre adorable progéniture est une jeune vampire en pleine poussée hormonale, ça devient carrément insurmontable. Comme si je n avais déjà pas assez à faire avec une bande de potioneuses complètement disjonctées qui sème la pagaille dans toute la région et la nouvelle guerre qui se profile lentement mais sûrement à l’horizon…

Mon avis
Ce tome 3 a pour moi été, disons… une déception. Je m’attendais vraiment à un tome aussi bien que les deux premiers et je n’ai malheureusement pas été entièrement séduite.

Certains détails de l’intrigue m’ont vraiment plu : la forte présence des sorcières était un point fort du roman. Je suis vraiment une pro-sorcière (je n’ai jamais reçu ma lettre de Poudlard néanmoins…) et j’ai donc été contente de voir cette mythologie un peu plus creusée, bien que j’attende tout de même plus d’exploitation sur ce sujet. On est resté trop en surface malgré un vrai potentiel présent.

Les personnages féminins m’auraient presque déçue dans ce tome : Rebecca, Leonora et Beth sont toujours aussi attachantes, mais j’ai ressenti une certaine exagération dans certains faits relatés. Certes les sentiments des créatures surnaturelles sont décuplées mais certains passages ont fini par devenir lassants à mon goût. Paradoxalement, j’ai vraiment apprécié l’évolution de ces trois personnages, dont le côté humain (bien qu’elles ne le soient pas) ressort de plus en plus. Les personnages masculins que j’adore ne sont pas présents et laissent place au personnage que je déteste le plus et qui ne s’était pas tant manifesté que ça dans le second tome, à savoir Mark, le semi-démon. Autant dire qu’il est omniprésent dans ce tome et que du coup, j’ai été agacée pendant une bonne partie du livre.

Le monde relaté à ce Mark en question m’a également paru peu crédible et je pense que mon ressenti a été complètement subjectif, compte tenu de l’antipathie que je porte à ce personnage. J’ai regretté l’absence de Raphaël, même si elle a joué un rôle intéressant dans le roman. Sa relation avec Rebecca semble prendre un virage à 180° et il me tarde tout de même de voir ce qu’il adviendra de ce couple singulier et extravagant.

J’ai vraiment été déçue par ce roman, que j’essaie de voir comme un tome transitoire. Je l’ai trouvé en dessous des deux premiers livres et j’espère sincèrement apprécier davantage la lecture du quatrième volume.

Ma note : 3/5

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *