Autres, Bien-être, Lifestyle

Correspondances | Matériel à petit prix & plus…

Écrire du courrier a quelque chose d’apaisant. J’ai toujours aimé recevoir des lettres, et j’ai toujours aimé en écrire. Récemment, j’ai trouvé qu’envoyer de jolies cartes aux gens me permettait d’aller mieux. L’idée de potentiellement donner le sourire à quelqu’un me met du baume au cœur et, alors, j’ai l’impression de n’être pas totalement insignifiante — je ne dis pas que je le suis, juste que c’est un ressenti que je trimballe depuis plusieurs mois à être au chômage, à ne pas voir mon avenir aussi clairement que certains et à ne pas réussir là où j’aimerais réussir dans la vie. Alors, d’une certaine manière, le courrier me donne un objectif  que je peux contrôler et atteindre : celui de faire plaisir aux autres. J’adore mettre la main sur de petits trésors, sur telle ou telle carte qui correspondra au mieux à telle ou telle personne. Et quelle récompense, quand le destinataire la découvre avec le sourire. En tout cas, je ne souhaite rien d’autre que semer un peu de bienveillance ici et là et j’espère que mes courriers apportent chaque fois un peu de réconfort. On ne peut malheureusement pas savoir à tous les coups s’ils sont arrivés à bon port, mais l’intention reste dans le geste.

J’ai donc envie de partager avec vous les adresses où je me procure mon matériel de correspondances. Écrire du courrier représente un coût, certes, moins intéressant que la gratuité et l’immédiateté d’Internet. Pourtant, la valeur d’un échange épistolaire éclipse toute conversation digitale à mes yeux. Sachez néanmoins que tout n’est pas excessif et que vous pouvez vous permettre de la fantaisie sans vous ruiner. Si vous ne cherchez pas à avoir une correspondance régulière avec une ou plusieurs personnes, ce loisir peut tout à fait garder un caractère exceptionnel. Par exemple, envoyer une série de cartes pour célébrer le printemps ou souhaiter de bonnes vacances d’été. On peut évidemment se cantonner aux traditionnels vœux de fin et de début d’année mais, si vous voulez mon avis, c’est encore mieux quand le destinataire ne s’y attend pas…

La plupart de mes enveloppes viennent du magasin Action, une sorte de commerce fourre-tout, comme je les appelle, où l’on peut faire de belles trouvailles. Les prix sont très attractifs et permettent par exemple aux familles peu aisées d’offrir à leurs enfants plein d’activités différentes, essentiellement manuelles (jouets, livres de coloriages, peintures & plus), ou de décorer leur foyer sans dépenser des fortunes à Maison du Monde. Évidemment, la qualité n’est pas la même mais ça dépanne et, pour ma part, j’y trouve mon bonheur pour tout ce qui est carnets, courriers et emballages cadeaux !

J’ai fait l’acquisition des enveloppes longues et des enveloppes rembourrées avec l’idée de les utiliser en concours. Pour les enveloppes rembourrées, le grand format fonctionnait à merveille pour l’envoi de livres gagnés sur le blog. En revanche, les petites que l’on voit ci-dessus ne peuvent contenir grand chose. Et, pour ce qui est des enveloppes longues, l’occasion de les utiliser ne s’est pas encore présentée. Mais je les conserve, elles finiront bien par servir. L’enveloppe à pois venait avec une série de cartes et les autres enveloppes fantaisie sont récentes. Il me tarde de commencer à les disperser dans la nature…

Les cartes, c’est ce que je préfère. Le format ne permet qu’un petit mot mais il peut être si personnalisé que je le trouve parfois plus intime qu’une lettre. Ce n’est bien sûr pas le cas pour toutes les cartes, et le contenu compte pour beaucoup, mais lorsque je fais des envois sur mesure, je fais en sorte de rechercher la carte idéale pour une personne en particulier. Globalement, l’Angleterre est un paradis pour les cartes en tout genre et à tous les prix. Si vous êtes de passage à Londres, je vous recommande le Paperchase de Tottenham, absolument immense. Plus petits, vous avez également les Cards Galore, les Scribbler et plein d’autres.

Dans la sélection ci-dessus, rien de tout cela. À vrai dire, je collectionne les cartes Paperchase pour mon usage personnel (décoration de murs avec citations positives, etc.). Au premier plan et en arrière plan, avec les oiseaux et les bicyclettes, ce sont en fait des blocs de 32 feuilles cartonnées illustrées, avec 8 motifs par bloc. J’ai acquis deux blocs différents, ce qui fait 64 cartes de 16 motifs variés, une partie au format carré et une partie au format rectangulaire une fois la carte pliée en deux. Pour ceux qui souhaiteraient écrire davantage de cartes mais qui sont rebutés par le prix pièce de celles vendues individuellement dans le commerce, je vous recommande cette alternative. En tout cas, le rapport qualité-prix est remarquable. Ces blocs proviennent une fois de plus du magasin Action, mais je suis sûre que cela peut se trouver ailleurs.

La carte Hibou vient d’un tabac presse situé dans la galerie marchande d’un hypermarché près de chez moi. C’est presque l’intégralité de la série que j’ai égarée… les cartes étaient dans une pochette et la pochette reste aujourd’hui introuvable. Je suis agacée de ne pas remettre la main dessus pour plusieurs raisons : c’est avec elles que j’ai repris goût aux correspondances, le choix est plutôt riche, elles sont presque toutes pailletées, très fun et colorées et coûtent environ 3 € pièce. Donc avoir égaré une dizaine de cartes au bas mot me rend folle (j’aimerais vraiment savoir comment j’ai fait pour paumer une énorme pochette scolaire noire chez moi).

Mes préférées, actuellement, sont les cartes signées Mila Marquis, comme celle que vous pouvez admirer avec le nuage et la cabane à oiseaux. Les couleurs sont si vives et vibrantes et les illustrations si douces que je suis complètement sous le charme. J’ai dévalisé Bureau Vallée en achetant presque toute la série disponible à plusieurs reprises. En plus, pour un travail éditorial de toute beauté (vernis sélectif, paillettes, etc.), elles sont tout à fait abordables : moins de 2 € pièce. Les cartes ci-dessous sont des exemples de la collection, que j’ai envoyées il y a quelques semaines à des proches et des amies. Merci à elles pour leurs photos !

De temps à autre, je sors l’artillerie lourde : le papier à lettres.

Celui de Paperchase, façon parchemin, est récent et m’a coûté environ £5. Je le garde pour les grandes occasions, pour les relations épistolaires qui s’installeront dans la durée. Pour tout vous dire, avant de les utiliser, je souhaiterais également faire l’acquisition d’enveloppes assorties, de bâtonnets de cire et d’un tampon pour sceller mes confidences. En attendant d’avoir ces éléments dans ma collection, j’utilise des alternatives (voir ci-dessous).

Si vous vous demandez à quoi rime tout ce bazar, c’est tout à fait normal. Pour être honnête, j’ai récupéré beaucoup de petites babioles que ma maman accumulait sans jamais les utiliser. Ainsi, les rouleau de washi tape ne me serviront probablement pas, mais c’est toujours intéressant de les avoir à portée de mains si l’on se sent créatif.

Pour ce qui est des stickers, j’en suis tout simplement une adepte. La sélection vient d’Action en majorité ou encore de Leclerc et peut-être Gifi. Comme j’y faisais allusion, je les utilise comme sceau le temps d’avoir un tampon et une cire dignes de ce nom. Je trouve personnellement que ça habille l’enveloppe et, une fois de plus, on peut la personnaliser à souhait. Pour mes destinataires les plus « adultes », je me suis contentée d’un trèfle à quatre feuilles, qui porte tout de même un symbole important. Pour les fans de Disney, d’animaux ou de créatures légendaires et historiques, j’ai fait au mieux avec ce que j’avais. Et pour d’autres, j’ai tenté le clin d’œil avec une étoile, parce qu’ils m’avaient récemment fait l’honneur de lire mon roman, Au-delà d’une étoile. Tout est minutieusement pensé et il ne pourrait en être autrement. Récemment, l’écriture d’une trentaine de cartes m’a demandé 3 soirées complètes. J’ai pris mon temps, devant Friends, pour composer chaque courrier avec amour. D’une certaine manière, c’est un temps précieux que l’on prend pour soi et pour les autres et ça fait un bien fou.

Je ne peux mentionner l’écriture de lettres sans mentionner le carnet d’adresses et les stylos.

Je fais partie de ces gens de la vieille école, qui aime avoir un carnet d’adresse physique. Ma mère m’avait offert celui-ci il y a quelques semaines. À vrai dire, j’espère qu’il est temporaire. Il provient sans surprise d’Action et, malheureusement, il pue le plastique caoutchouteux. En plus, il est plutôt imposant et difficilement transportable, ce qui n’est pas très pratique. Je souhaite en acquérir un plus soucieux de l’environnement et de qualité durable dans les prochaines années.

J’utilise un stylo plume à encre noire Parker et un stylo à bille noir Campo Marzio, offert il y a quelques années par des amis anglais qui me soutiennent beaucoup dans mes projets d’écriture et qui ont souhaité m’encourager à leur manière. C’est devenu un de mes biens les plus précieux, d’une valeur symbolique et sentimentale importante.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aura peut-être donné des idées pour de futurs échanges avec vos proches. Je vous encourage vivement à écrire davantage aux gens que vous aimez, même si cela ne devient pas une activité régulière !

Privilégiez-vous les cartes ou les lettres ? 
Est-ce un loisir auquel vous aimeriez vous adonner à l’avenir ?
Avez-vous des artistes ou des magasins préférés pour vous fournir en outils de correspondance ?

Disclaimer : toutes mes excuses pour la qualité médiocre des photos… je fais avec les moyens du bord ! 

9 thoughts on “Correspondances | Matériel à petit prix & plus…

  1. Très bel article. Ma meilleure amie aime beaucoup recevoir des lettres du coup pour lui faire plaisir je lui en ai envoyé quelques-unes par surprise et elle a beaucoup apprécié. Ca m’a redonné envie d’en écrire. Je pense que c’est quelque chose qui revient petit à petit et je trouve que c’est plus personnel qu’un simple mail ou sms. J’aime beaucoup ton matériel.
    Pour ma part je préfère envoyer des cartes ça ajoute un petit plus au courrier. J’ai commencé à un envoyer via Postcrossing: des inconnus qui s’envoient de jolies carte postale à travers le monde, j’aime beaucoup le concept il faut que je m’y remette !!
    Je pense à me procurer un stylos plume Parker depuis près d’un an mais je ne sais pas pourquoi je ne saute pas le pas. Ca donne plus d’authenticité à mon gout.
    Tu m’a donné envie de créer mon carnet à adresse :)

    1. Merci beaucoup Safaa pour ton commentaire !
      C’est vrai que je n’ai jamais tenté le postcrossing, il faudrait que je me penche sur la question :D
      Tout à fait, et un jour j’espère écrire avec une vraie plume et un encrier.
      Je suis ravie si l’article a pu te donner de nouvelles idées ou envies :)

  2. Très bel article :)
    Je fais de la correspondance depuis plus de deux ans maintenant, avec mon grand-père mais aussi deux amies (qui étaient de totales inconnues à la base). J’ai moi aussi mon petit kit correspondance, hahaha. Je trouve cela reposant d’envoyer du courrier, ou même un mail. Mon meilleur ami, par exemple, n’est pas fan du format lettres. Cela ne nous empêche pas d’écrire de très longs mails une fois par mois ;)

  3. Coucou Justine.

    Je suis contente de voir cet article. Il y a quelques mois j’avais lu un article sur le fait de perdre l’habitude d’envoyer des lettres/cartes. Ça a même fait un thème dans le Flow magazine.

    Du coup je m’y suis remise. Dès que je vais quelque part d’un peu touristique je prends une série de cartes postales. Et j’en envoie une à ma maman et à ma meilleure amie. J’en garde une pour moi aussi d’ailleurs. Le challenge c’est finalement de trouver une carte qui représente ce que j’ai visité et qui plaira.

    Mais j’aimerais aussi me mettre à la correspondance. A l’école, on avait un correspondant néerlandophone (Bon c’était un peu chiant, parce que j’étais/suis toujours une bille en néerlandais) et j’avais adoré le concept. Je ne sais plus comment, un jour j’ai entretenu une correspondance avec une fille rencontrée en vacances. Ça a tenue quelques mois quand même. J’en garde un très bon souvenir. Mais finalement ce qui me plait dans le concept, c’est d’échanger avec quelqu’un que je ne connais pas ou pas bien. Et c’est pas tellement évident à trouver ça.

    En parlant correspondance, j’ai beaucoup aimé le livre « la bibliothèque des coeurs cabossés » de Katarina Bivald.

  4. J’adore écrire, envoyer et recevoir du courrier. J’ai d’ailleurs deux correspondantes dont une au Canada. Ça me fait toujours plaisir de recevoir une longue lettre ou une jolie carte postale. C’est vrai que de nos jours avec internet, les gens ne prennent plus le temps de correspondre comme avant et je trouve ça tellement dommage…

  5. J’aime beaucoup écrire aussi ! Malheureusement, mes amis ce n’est pas trop leur truc donc je me retiens, mais ça ne m’empêche pas d’en envoyer de temps en temps. Comme toi, c’est vraiment quelque chose qui m’apaise. Je me sens sereine. J’aime beaucoup prendre le temps de choisir des belles cartes. A Amiens, il y a un magasin qui s’appelle Color’i, et où je trouve de véritables petites merveilles ! Je ne sais pas si tu en as un par chez toi mais n’hésite pas à aller y faire un tour !
    Plus rarement j’écris des lettres, et en général c’est quand j’ai réellement besoin de sortir quelque chose. M’exprimer à l’oral me paraît souvent très compliqué, et il n’est pas rare que je n’y arrive pas. Coucher mes émotions sur papier, et surtout prendre soin de choisir mes mots me soulage grandement. C’est un exercice qui est très souvent difficile, mais toujours libérateur. Parfois, je ne les envoie même pas. Le seul fait d’écrire me fait du bien.

  6. J’adorerais écrire des lettres et en recevoir, mais malheureusement, j’ai personne à qui en écrire… :(
    Mais j’ai déjà écris des lettres quand je n’arrivais pas à dire les choses à l’oral.
    Bisous à toi et merci pour cet article !

  7. J’adorais écrire quand j’étais plus jeune, et je prenais beaucoup de plaisir à écrire des lettres à ma meilleure amie (pourtant elle habitait Paris et moi la banlieue). C’était un peu notre thérapie. On avait MSN mais on passait beaucoup de temps à s’écrire.
    Je l’ai fait aussi avec mon premier amoureux, j’adorais passer du temps à écrire des lettres en cours plutôt que d’écouter (oui je sais…). J’ai pris beaucoup de plaisir à écrire et trouver des mots pour raconter mon quotidien. Je prenais le temps d’expliquer tout ce qui m’arrivait.
    Il faut dire aussi qu’à la période de l’adolescence j’étais souvent très triste, donc c’était une très bonne motivation pour noircir les pages…
    En grandissant j’ai continuer à envoyer des cartes postales à ma famille à chaque fois que je pars en vacances, c’est un petit rituel que j’aime beaucoup. J’ai par ailleurs perdu l’habitude d’écrire à mes amis car c’est plus compliqué d’écrire à propos du bonheur que du malheur je trouve. J’aimerai beaucoup essayer de refaire l’effort d’écrire, mais je n’ai pas encore trouver le temps et la motivation !

    Merci pour ce partage en tout cas, ça m’a fait une piqûre de rappel ! :)

    A bientôt,
    Chloé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *