Divers

David Levithan | Every Day

84562586_p

 

Lecture V.O.

Paru aux Éd. Grande Personne

384 pages

17,00€


Synopsis

Tous les matins, A se réveille dans un corps différent, dans une vie différente. Au fil du temps, il a appris à ne pas s’attacher, jusqu’au moment où il se réveille dans le corps de Justin et tombe amoureux de sa petite amie, Rhiannon.

Mon avis
Ce livre me tentait énormément depuis que les YouTubers anglo-américains en faisaient l’éloge dans leurs vidéos. Le synopsis était également très intrigant et donc très tentant. Si ce livre m’a laissée sur une sensation de faim dévorante, il m’en a également mis plein les yeux.

Le mot qui qualifie à merveille cette histoire est “unique”. Je m’attendais à une romance paranormale et fantastique, quand il s’agit plutôt d’un roman contemporain avec une once de surnaturel. La plume de David Levithan est magnifique, proposant une narration à la fois très fluide et légère mais aussi un récit presque philosophique, menant à la réflexion sur des sujets tels que la Vie et l’Amour. Il y a quelque chose de très poétique dans sa façon de conter cette histoire et il m’a été impossible de ne pas être touchée par les pensées de A, par sa situation, sa vision des choses et sa relation avec les personnages qu’il incarne et qu’il côtoie. Si vous cherchez une lecture très rythmée et soutenue, plein d’actions et d’excitation, ce n’est certainement pas ce qu’il vous faut. L’intensité de ce livre repose sur la beauté et la force du récit.

Sa rencontre avec Rhiannon est aussi spontanée que ne le sont ses sentiments pour elle. Les gens réticents à l’amour au premier regard ou du moins à l’amour qui naît en très peu d’heures resteront sûrement sceptiques face à l’histoire de A, mais je n’ai pas vraiment été gênée par cet aspect-là. Cet amour semble aussi fou pour lui et Rhiannon qu’il ne l’est pour le lecteur. La connexion qui les unit est si divinement dépeinte, je n’éprouvais qu’espoir et compassion pour ces deux âmes-soeurs maudites. Tandis que Rhiannon est effrayée à l’idée de tomber amoureuse d’un individu qui change chaque jour de corps, A est aveuglé par ce l’intérêt qu’il éprouve pour celle-ci et ne comprend pas l’ampleur des obstacles qui les séparent. Tout au long du roman, alors que Rhiannon essaie de relativiser tout en essayant de faire voir à A la vérité qu’il refuse d’admettre, j’ai espéré que la solution s’offre à eux comme un interrupteur qu’on allumerait simplement dans un clic.

L’intrigue se situe majoritairement autour de ces deux personnages : le récit nous fait voyager dans toutes les vies qu’incarne A, dans sa quête pour conquérir Rhiannon et dans son histoire-même. On en apprend un peu sur le passé du protagoniste ; il partage avec le lecteur autant de choses qu’il ne sait lui-même quant à sa nature. Toutes les questions abordées sur l’existence sont splendidement bien traitées. La vision du monde de A est tellement unique qu’elle saurait remettre à leur place beaucoup de monde, que ce soit sur la sexualité, la religion ou la condition de l’être humain. J’ai vraiment été séduite par cet aspect philosophique et sociologique de l’histoire.

Au-delà du contexte très cultivé et recherché de l’histoire, j’ai vraiment aimé la personnalité du personnage de A et de Rhiannon. Je me suis beaucoup identifiée à cette dernière et je n’ai pu m’empêcher de ressentir du chagrin pour elle, face à sa situation. A aussi m’a beaucoup touchée mais je le trouve plus solide et plus aventurier. Le personnage de Nathan a également un rôle important mais je n’ai pas réussi à accrocher plus que cela à son intrusion dans l’histoire. Bien qu’il amène la présence centrale et nécessaire de quelqu’un, j’ai trouvé qu’il était bien ennuyeux. Il a certes des circonstances atténuantes et à situations exceptionnelles, moyens exceptionnels, mais il m’a personnellement agacée.

Malgré tout, David Levithan a réussi un jeu de maître en créant un personnage qui n’est pas défini par un genre (masculin ou féminin), par une nationalité ou une couleur de peau, par une orientation sexuelle, qui n’a pas de parents ou d’amis qui lui sont propres, mais qui ressent les choses et dont l’esprit grandit au rythme des années. Ensuite, la question de savoir s’il est possible de tomber amoureux de quelqu’un dont le visage change toutes les 24h est plutôt bien exploitée même s’il est évident que dans le monde réel, il est inutile de se la poser.

Ce livre est vraiment un bijou, que ce soit au niveau de l’écriture, de la délicatesse de l’histoire ou de la complexité des personnages. J’ai vraiment pris énormément de plaisir à lire Every Day et je pense qu’il mérite les éloges qu’il a reçus. Mais je dois tout de même avouer que la fin me laisse insatisfaite. Elle m’a laissée avec une sensation d’insatiabilité très désagréable, tout simplement parce qu’il me semble que ce livre mérite une suite. David Levithan nous laisse presque sur un cliffhanger, ou du moins sur des interrogations et une indignation explosives. Certes, il nous laisse sur une ouverture qui nous pousserait à utiliser notre imagination, mais j’aimerais tout de même savoir ce qu’il a réservé à ses personnages, à Rhiannon & A. Il est pour moi impératif qu’il y ait une suite or pour l’instant il s’agit d’un one-shot. Inutile de vous dire que cela m’a rendue triste. Même si je conçois l’idée que l’auteur a eue à la fin, même si je peux imaginer que cette histoire en particulier se finisse comme cela, c’est l’un des rares livres pour lesquels j’espère sincèrement une suite. Je suis devenue accro à David Levithan, et comme toute addiction, j’en veux toujours plus !

Ma note : 5/5 ♡

2 thoughts on “David Levithan | Every Day

  1. Je tenais à te remercier personnellement, car c’est toi qui m’as donné envie de lire cette merveille, en regardant ton bilan vidéo où tu exprimais ton amour pour ce roman.
    Bref, je suis complètement abasourdie par cette lecture dont je ne sors vraiment pas indemne, merci mille fois de l’avoir si bien décrite pour me donner autant envie de le lire !
    Apparemment il y avait eu l’annonce d’un tome 2 je crois, j’espère vraiment que ça va se faire ! Et [spoiler attentions pour ceux qui liraient ça on ne sait jamais] qu’on va voir ce qu’il advient de A et de Rhiannon, comprendre que la fille qui a tué son frère dans un accident de voiture était possédée par quelqu’un, parce que ça me semble louche cette histoire et A n’avait pas de souvenirs à part ceux “off” laissés par l’impression d’une possession, BREF je veux que David Levithan confirme ma théorie, et je veux qu’il trouve un moyen de faire vivre A autrement pour pouvoir rester avec Rhiannon… Je n’imagine même pas la frustration liée au fait de ne pas pouvoir passer une nuit avec son significant other T_T

    Je pense m’atteler très vite à Aristotle and Dante discover the universe puisque c’était ton deuxième roman marquant de 2013, il doit valoir le coup aussi !
    Merci encore :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *