Divers

Joelle Charbonneau | L’Élite #1

l'élite

 

Lecture V.F.

Macadam

312 pages


Acheter ce livre

– en français : AMAZON
– en anglais : THE BOOK DEPOSITORY

Synopsis
Oserez-vous passer le Test ?
Profil idéal :
Être déterminé. Compétent. Débrouillard.
Et avoir de parfaites connaissances en sciences naturelles. Utile pour survivre.
Objectif :
Le Test récompense à la fois les guerriers et les sages. Les candidats qui ne réussiront pas les épreuves seront éliminés dans tous les sens du terme.
Les candidats peuvent-ils renoncer à passer le Test ?
Non. Une fois le Test commencé, une seule issue : réussir les épreuves.
La sécurité des candidats est-elle assurée pendant le Test ?
La Communauté Unifiée n’est pas en mesure de divulguer ce genre de détail.
Est-il déjà arrivé que des candidats meurent durant le Test ?
La Communauté Unifiée n’est pas en mesure de divulguer ce genre de détail.

Disclaimer
Ce livre m’a gentiment été envoyé par Macadam et je les en remercie de tout coeur. Ce n’est pas un article sponsorisé et mon opinion est impartiale.

Mon avis
Le synopsis ne donne pas énormément d’informations sur l’histoire, le contexte, etc. Tout ce que je vais dire à ce sujet, c’est que le gouvernement, une fois de plus, cache des choses aux personnages. Certains adolescents, après le lycée, sont envoyés pour passer le Test, qui les mènera (ou pas) à l’université. Après des guerres d’une violence sans précédent, le monde est décimé, que ce soit géographiquement ou démographiquement. Il faut le remettre sur pieds, mais à quel prix ?

Avec les adaptations cinématographiques de dystopies YA que l’on a eu l’année dernière, et les trois énormes déceptions que j’ai eues(Divergent, Le Passeur & Hunger Games 3 pt. 1), j’étais franchement réticente à rentrer dans un nouvel univers de ce genre. Mais je savais que Lucie avait pas mal aimé cette trilogie, déjà parue dans son intégralité en V.O., et je me suis donc lancée sans aucune attente.

Eh bien, écoutez, sachez que j’ai été agréablement surprise. Bien que les similitudes avec Hunger Games peuvent être frappantes dans le contexte du Test, j’ai trouvé que ce livre avait des atouts qui lui sont propres. J’ai beaucoup accroché à l’héroïne, qui m’a vaguement rappelé celle du premier tome des Chroniques de la fin du monde. Cia est une jeune fille mature et pleine de ressources. Elle sait reconnaître ses erreurs et ne se fait pas marcher sur les pieds. Elle fait confiance peut-être un peu vite, mais son côté humaniste très prononcé l’empêche de voir que certains sont prêts à tout, même au pire, pour gagner.

L’ambiance de L’Élite est très prenante. Il m’a tenu en haleine et je me suis prise à parfois sauter des paragraphe (tout en revenant ensuite en arrière) parce que j’étais trop stressée et impatiente pour attendre de savoir ce qui allait arriver ! Les paysages sont assez bien dépeints et on se retrouve à s’imaginer nous-même dans le Test (comme on a pu s’imaginer dans les Hunger Games ou le Labyrinthe).

Cependant, deux aspects m’ont tout de même dérangé suffisamment pour que je le note ici. D’une part, le livre manquait à mon goût d’émotions. Les séparations de Cia avec sa famille ne m’ont fait ni chaud ni froid. Il n’y a pas cette idée de sacrifice ou autre qui aurait pu m’attendrir… je ne sais pas, peut-être que je n’ai simplement pas été touchée mais que cela reste tout à fait personnel. Si le côté “action” est très captivant, je n’ai pas autant accroché à la romance. Elle apportait certes un peu de douceur au livre et cela donnait encore plus de sagesse à Cia, mais je n’ai pas été convaincue et je ne crois pas qu’elle soit importante pour l’intrigue. D’autre part, les personnages secondaires font pâle figure à côté de Cia. Je trouve qu’ils manquaient de profondeur, de nuance. Ils étaient presque tous soit tout noir ou tout blanc. À part une fille et un garçon qui m’ont surprise mais dont je tairais les noms pour éviter les spoils, je les ai tous trouvés d’un prévisible ou d’un ennui incroyable.

Cependant, malgré les défauts que l’on peut trouver dans ce premier tome, il m’a tout à fait donné envie de lire la suite. On nous laisse avec pas mal de questions, notamment sur les actions du gouvernement, mais je présume que les réponses se trouvent dans les prochains tomes. Si vous cherchez une nouvelle lecture dystopique, captivante avec une héroïne intéressante, je vous le recommande chaudement !

Ma note : 4/5

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce premier tome si vous l’avez lu ? Si ce n’est pas le cas, vous tente-t-il ? :)

Pour acheter le second tome
– en français (pré-commande : sortie le 04/02/15) : AMAZON
– en anglais : THE BOOK DEPOSITORY

5 thoughts on “Joelle Charbonneau | L’Élite #1

  1. Je crois que je ne vais pas tarder à craqué sur ce livre moi aussi, tous les avis que j’entends autour de moi sont plutôt positifs voire très positifs. Je crois que si se livre se trouve par hasard sur mon chemin il rentrera avec moi à la maison. ^^

  2. Je crois qu’il est impossible de ne pas faire le rapprochement avec Hunger Games, je pense que l’auteure s’en est pas mal inspirée. Après comme j’ai beaucoup aimé Hunger Games ça m’a pas trop dérangée finalement, et puis elle s’en détache par la suite.
    C’est vrai que les personnages secondaires ne sont pas très développés, mais je me dis que dans un contexte où on ne peut compter sur personne d’autre que soi même c’est normal qu’on se focalise uniquement sur l’héroïne.

  3. J’avais déjà rencontré son résumé ailleurs et il m’avait plutôt plu mais j’ai un peu peur que je ne puisse pas me détacher des similitudes avec Hunger Games…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *