Divers

Mini-chroniques | Cathy Cassidy, Éditions Naïve, Romances YA & NA

mini-chroniques
Nouveau set de mini-chroniques :)
Que pensez-vous de ces livres ?
Certains vous tentent-ils ?


48752_aj_m_7079Lecture V.F.
Nathan
211 pages
14,90€

Anya quitte son pays natal, la Pologne, avec sa petite sœur et sa mère. Elle va rejoindre son père en Angleterre. Mais à l’arrivée, le choc est grand. Loin des rêves qu’elle s’était fait, son quotidien s’avère des plus rudes : son appartement est un taudis, son collège lui fait l’effet d’un zoo plein d’animaux hostiles et survoltés, sa famille manque d’argent… Il y a bien Dan, ce garçon dont la mère tient le salon de thé « Bienvenue au paradis », qui s’intéresse à elle. Mais il a tout du bad boy. Alors que le monde s’écroule autour d’elle, Anya va découvrir que la douceur se cache parfois là où on ne l’attend pas…


Mon avis

J’adore la saga des Filles au chocolat et j’attendais ce roman avec impatience. J’ai été moins emballée cette fois-ci, mais cela restait un livre mignon, gourmand qui se déguste rapidement. Je suis tout à fait consciente qu’il s’agisse d’un roman jeunesse et ce n’est absolument pas ce qui me gêne. Je m’adapte à l’âge de mes personnages sans problème. Ce qui m’a déçue, ici, c’est l’impression que tout était survolé. Je comprends que les plus jeunes n’auront pas envie de lire un livre de 350 pages, mais j’ai vraiment trouvé qu’à cause de ce manque de développement, l’histoire manquait d’émotions. Je me suis moins attachée aux personnages, parce que je les ai trouvés eux aussi peu approfondis. Malgré tout, j’ai passé un bon moment de lecture et la fin m’a fait chaud au coeur, ce qui n’avait pas forcément été le cas tout au long du récit. Merci aux éditions Nathan pour l’envoi de ce livre.

Ma note : 3,5/5


A_Little_Something_Different_for_sitejpgLecture V.O.
Swoon Reads

Pas de sortie V.F. annoncée
Anglais : facile
272 pages
The creative writing teacher, the delivery guy, the local Starbucks baristas, the squirrel in the park and the others all have one thing in common: they believe that Gabe & Lea should get together. They are in the same creative writing class. They get the same pop culture references, order the same Chinese food, and hang out in the same places. Unfortunately, Lea is reserved, Gabe has issues, and despite their initial mutual crush, it looks like they are never going to work things out.  But somehow even when nothing is going on, something is happening between them, and everyone can see it. Surely Gabe and Lea will figure out that they are meant to be together….

Mon avis
Je ne m’attendais à rien pour ce livre, je n’en avais jamais entendu parler… je savais juste que la couverture me plaisait énormément et qu’il s’agissait d’une romance contemporaine. Et bien, comment vous dire que… j’ai adoré ! Il y a quelques petites choses qui m’ont déplu dans ce livre, qui m’ont paru « en trop » (notamment un des traumatismes de Gabe qui, pour moi, est un faux traumatisme, ainsi que les répétitions un peu inutiles vers la fin). Malgré tout, ce sont des détails qui ne m’ont pas dérangée outre mesure. J’ai été capable d’apprécier l’histoire sans être réellement agacée. Un livre écrit de quatorze points de vue différents dont un banc, un écureuil, une barista de Starbucks, un livreur de nourriture chinoise, un chauffeur de bus et une professeur d’écriture créative lesbienne ? Moi je dis OUI, MILLE FOIS OUI. J’ai trouvé la narration unique et incroyablement intelligente. Qui ne s’est jamais demandé ce que un tel ou un tel pensait de lui ? Alors imaginez-vous, quatorze personnes qui sont aux premiers rangs d’une romance qui semble éclore devant leurs yeux ? L’idée est, à mes yeux, brillante et j’ai été complètement happée par cette histoire si douce et adorable. Cela m’a fait penser à Stephanie Perkins, dans un sens. Vraiment, c’est un livre que je recommande. Autre chose à savoir : le récit se déroule en première année de fac mais on a vraiment l’impression que c’est une romance YA de lycée (il n’y a pas de sexe, etc.). Moi je n’ai absolument pas été dérangée par cet aspect, au contraire, mais pour ceux et celles qui veulent voir de l’action à ce niveau-là, passez votre chemin !

Ma note : 4,25/5


9782350213682Naïve Éditions 
Jeunesse
24 pages
12,00€

Un petit garçon est diagnostiqué « surdoué ». Un mot qui ne veut rien dire pour lui, mais pas pour ses parents. Alors qu’il n’aspire qu’à jouer avec ses copains et à être comme tous les autres enfants, sa famille et ses professeurs l’entourent d’une attention particulière. Il devient le « surdoué » de l’école. Peu à peu, ses amis se détournent vers lui et l’excluent de leurs jeux.




Mon avis

L’idée de ce livre m’intriguait énormément. Je trouvais le concept intéressant et je trouve toujours bon d’aborder les problèmes que peuvent rencontrer enfants et adolescents au cours de leur cursus scolaire, ayant moi-même vécu des choses pas très jolies au cours de mes années d’étude. Je n’étais pas surdouée, mais j’ai eu le même cas d’isolation et de rejet. Ici, c’est un livre à la fois destiné aux petits (7-9 ans, je dirais) et aux parents. Je ne suis plus petite et je ne suis pas parent. Pour autant, je dois dire que j’ai été très, très déçue. Je n’ai pas trouvé que le thème avait été très bien exploité et j’ai du mal à imaginer qu’un parent traite son fils ou sa fille avec distance parce qu’il est surdoué (je n’exclue pas la possibilité que ça existe, mais ce que je veux dire… C’est qu’en si peu de pages, j’ai trouvé que rien n’était vraiment approfondi et que du coup, le tout manquait de crédibilité). De même, je trouve que l’on a vraiment trop peu sur quoi se reposer pour le prix du livre. Que ce soit au niveau quantitatif ou qualitatif, je suis assez sceptique. Évidemment, cet avis n’engage que moi. Certes, il y a des photos à l’intérieur et le papier glacé est un bon point. Mais par exemple, la couverture est (un peu trop) légèrement pixelisée et dans la mesure où il s’agit d’une photo, cela donne un rendu assez moyen. Le seul aspect qui m’ait réellement plu, c’est le personnage du petit garçon surdoué ; l’auteur a su lui donner une voix très touchante, c’est vrai. Merci à Naïve Éditions pour cet envoi.

Ma note : 1,5/5


TTB -Atria versionLecture V.O.
À paraître en France le 5 février 2015
Titre : Respire
Chez : Hugo Roman
1er tome d’une série de livres compagnons

288 pages (en anglais)
17,00€ (en français)

À à peine 20 ans, la vie de Kacey bascule dans la tragédie : ses parents, sa meilleure amie et son copain meurent dans un accident de voiture. Elle est la seule survivante de la famille, avec sa sœur Livie qui n’était heureusement pas avec eux ce jour-là. Alors qu’elles sont confiées à la garde d’un oncle et d’une tante peu scrupuleux, Kacey décide de prendre sa vie et celle de sa sœur, en main. Ensemble elles vont tenter de se reconstruire à l’autre bout du pays, en Floride.


Mon avis

Noémie m’avait offert ce livre à mon anniversaire/Noël l’année dernière et je l’en remercie du fond du coeur. Il me semble qu’elle en avait eu un coup de coeur et, malheureusement, je n’ai pas été aussi chamboulée qu’elle par ce roman. Il s’agit d’une romance New Adult, bien sûr teintée de drama. Pour tout vous dire, je pensais sincèrement que je serais touchée par ce livre, bien plus que je ne l’ai été… rien que pour le fait que le début du livre ressemble de près ou de loin à l’histoire que j’écris moi-même. Le truc c’est que, trop de drama tue le drama pour moi et là, ça a carrément été le cas. C’est-à-dire que tous les personnages vivent, à un moment donné de l’histoire, un truc plus ou moins horrible. C’est genre le ciel leur tombe totalement dessus. Pendant près de 200 pages, la lecture a été hyper fastidieuse pour moi parce que c’était répétitif au possible et tout m’agaçait, ou presque. Le twist m’a également paru un peu gros, mais pourquoi pas. Les 90 dernières pages, cependant, m’ont énormément plu. Dès qu’un certain psychologue fait son apparition, j’ai trouvé que l’auteur abordait le sujet avec extrêmement d’intelligence et de poigne. À partir de ce moment-là, j’ai englouti le livre mais il était tout de même un peu tard. J’ai eu du mal à m’attacher au personnage de Kacey et je pense que ça n’a pas aidé. Malgré tout, j’ai adoré sa soeur, Livie, qui est le personnage principal du second roman compagnon, One Tiny Lie, et il me tarde de découvrir celui-là. Dommage pour la première partie du livre, qui a fait que mon avis se termine sur une note en demi-teinte. Je le recommande tout de même, d’autant qu’il est noté 4.21 sur Goodreads, ce qui est excellent.

Ma note : 2,5/5

3 thoughts on “Mini-chroniques | Cathy Cassidy, Éditions Naïve, Romances YA & NA

  1. Je ne connais aucun de ces quatre livres mais Aux délices des anges me tente bien :)
    La couverture de A little something different est vraiment magnifique et étant donné que c’est de l’anglais facile, je me tâte.
    Sinon j’adore également l’idée des minis chroniques.
    Bonne continuation :)

  2. J’aime beaucoup la couverture d’A little something different, mais comme on n’achete pas un livre pour sa couverture (enfin j’espère!), mais j’aime beaucoup l’idée de ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *