Livres

Samantha Bailly | Nos âmes rebelles (tome #2)

IMG_0006fhui

« C’est peut-être cela, être amoureux, vraiment amoureux. 
Ne plus jamais voir un endroit de la même façon.
Un pont devient le pont. »

Ma chronique sur Nos âmes jumelles
Acheter : Nos âmes jumelles

                 Nos âmes rebelles
Éditeur : Rageot

Prix : 12,90 €
288 pages


Synopsis 

L’une écrit, l’autre dessine. La première est aussi solaire que populaire, la seconde timide et solitaire. Sonia finit son premier roman, Lou prépare le concours d’entrée des Gobelins. Car si toutes les deux passent le bac, elles ne rêvent que de partir à Paris étudier. D’ici là, elles développent ensemble leur blog BD, Trames jumelles, dont l’audience ne cesse de croître. Côté cœur, Sonia craque pour Gabriel tandis que Lou se demande ce qu’elle éprouve vraiment pour Vittore…

Mon avis
Après avoir adoré le premier tome, j’attendais beaucoup de Nos âmes rebelles. J’avais peur d’être déçue, c’est souvent ce qui arrive avec les deuxièmes tomes. Et au début, je me suis demandé quelle direction l’auteure avait prise. J’avais l’impression que l’histoire se concentrait beaucoup sur du « oh la la, qu’il est beau ce garçon ». Ce qui, en soi, ne me gênerait pas pour certains bouquins, mais Nos âmes jumelles était tellement plus que cela, à mon sens. Finalement, on est vite parti sur d’autres sujets, abordés une nouvelle fois avec candeur et justesse.

 

J’ai adoré retrouver les personnages. Je me sens toujours plus en phase avec Lou qu’avec Sonia. Je me revois, à son âge, plongée dans les mêmes situations, les mêmes sentiments. Pourtant, Sonia a partagé un point commun avec moi dans ce roman qui n’était pas négligeable, et j’ai ressenti sa peine comme si c’était la mienne. Finalement, cette peine, c’était bien la même, la nôtre. Et puis, il faut dire que Sonia, c’est aussi un peu de moi, avec l’écriture… même si elle est clairement plus disciplinée et plus confiante que je ne le serai jamais. Je devrais en prendre de la graine, tiens.

 

J’ai toujours autant aimé la plume de Samantha, avec des citations qui marquent, qui restent et qui résonnent. Ce livre, je dirais que c’est « Youth in a nutshell » – ces courts romans de 300 pages parviennent à capter l’essence de toute une période de la vie qui, pour certains, comme moi, n’a pas été une partie de plaisir. Et pourtant, elle garde quand même ce côté pétillant des premières exaltations, des premiers espoirs, de cet avenir que l’on touche du bout des doigts.

 

J’ai relevé des petites choses qui m’ont chiffonnée – des attitudes, des passages, des clichés peut-être – mais, comme pour Juste avant le bonheur, ce ne sont pas des détails qui changent le ressenti global d’une lecture. Et je crois que ces romans sont à l’image de ce qu’est l’humain : imparfait, dans toute sa splendeur. J’ai dévoré et dégusté ce livre et pour être honnête, j’en redemanderais bien un peu plus. *clin d’oeil à l’auteur pour qu’elle ne s’arrête pas en si bon chemin*

 

Je vous recommande donc chaudement cette suite, si vous doutiez encore de la nécessité à vous la procurer ! Je remercie chaleureusement les éditions Rageot pour leur envoi et l’auteur pour la belle dédicace.

 

Coup de ♡

 

Amitié, paillettes & arcs-en-ciel,
Justine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *