Divers

Jodi L. Anderson | Tiger Lily

80044963_p

  Lecture V.O.

Harper Teen

292 pages

Anglais : Moyen


Synopsis (traduit par mes soins)

Avant que Peter Pan n’appartienne à Wendy, il appartenait à la fille aux plumes de corbeaux. Lily la Tigresse, alors âgée de quinze ans, ne croit pas aux histoires d’amour et aux fins heureuses. Puis elle fait la rencontre du jeune séducteur Peter Pan dans la forêt interdite du Pays Imaginaire, et tombe immédiatement sous son charme. Peter ne ressemble à aucun garçon qu’elle ait connu. Il est impétueux et courageux. Elle le trouve à la fois effrayant et fascinant. En tant que chef des Garçons Perdus, les habitants les plus terribles du Pays Imaginaire, Peter est un compagnon impensable pour Lily la Tigresse. Bientôt, elle risque tout – sa famille et son avenir – pour être avec lui. Lorsqu’elle est confrontée à la promesse d’un mariage avec un homme épouvantable de sa tribue, elle doit choisir entre la vie qu’elle a toujours connue et la fuite vers un futur incertain avec Peter. Avec la menace d’ennemis qui tentent de les séparer, les amoureux semblent maudits. Mais c’est l’arrivée de Wendy Darling, la jeune britannique qui représente tout ce que Lily la Tigresse n’est pas, qui mène cette dernière à découvrir que les ennemis les plus dangereux peuvent vivre dans les coeurs les plus loyaux et aimants. L’auteur signe ici une histoire d’amour magique et envoûtante entre une héroïne intrépide et le garçon qui ne voulait pas grandir.

Mon avis
Oh. My., c’est la seule expression que j’ai pu formuler en refermant le bouquin. Quelle réécriture de conte ! J.L. Anderson signe effectivement une histoire magique et envoûtante, c’est le moins que l’on puisse dire. J’attendais beaucoup de ce roman, je peux vous dire que je n’ai pas été déçue !

Comme certains le savent peut-être, et certains l’auront peut-être compris via l’intitulé du blog, mais je suis une fan incontesté du monde créé par J.M. Barrie et de son oeuvre, Peter Pan. Malgré mes vingt-ans, bientôt vingt-et-un, je suis restée une enfant jusqu’aux bouts des ongles et je l’assume parfaitement. Je rêve moi aussi de ne pas grandir, plus par souci de crédibilité que par désagrément. Bref, c’est pour moi l’un des plux beaux contes jamais écrits. AvecTiger Lily, l’auteure a su redonner vie à cette histoire, en lui faisant honneur et en gardant l’essence du travail original.

Le roman se déroule en majeure partie avant l’arrivée de Wendy, ce qui nous permet de revisiter les personnages du Pays Imaginaire. C’est Clochette qui relate l’histoire des jeunes tourtereaux. Fidèle amie de Lily la Tigresse et éprise de Peter Pan, cette révision du conte nous permet d’imaginer les raisons qui ont poussé la fée à se conduire aussi peu courtoisement avec Wendy. Bien que la fée ne puisse pas communiquer avec les humains ou autres créatures, elle entend les pensées de ceux qui l’entourent. Nous avons donc un regard presque omniscient sur les personnages, en particulier Lily et Peter.

Plusieurs intrigues sont mêlées à l’intrigue principale. Le rythme du roman est à la fois lent et rapide, selon les moments. Certains évènements s’enchaînent avec gravité et intensité, tandis que d’autres laissent place à plus de retenue. Cet effet de rythme semble aussi avoir été choisi dans l’intention de faire durer certains moments, comme s’ils s’étendaient à l’infini. Je ne me suis pas ennuyée une seule fois, mais alors que certains passages ciblent des émotions plus aventurières et trépidantes, d’autres se concentrent sur des émotions plus délicates et veloutées.

Les personnages ont tous un intérêt propre au roman et tous m’ont fasciné à leur façon. Ils ont été bien exploités et rien n’est laissé au hasard. La cohérence entre l’oeuvre originale et celle de J.M. Barrie montre un réel effort d’interprétation de la part de l’auteure, et beaucoup de talent. Le style de J. L. Anderson est remarquable. Tiger Lilyest un roman mélodieux et poétique, plein de ressources et de rebondissements. L’innocence des jeunes personnages contraste parfaitement avec la perversité des adultes, bien que cela soit nuancé grâce à un personnage attachant et très émouvant : Tik Tok, le père adoptif de Lily la tigresse. La plume de l’auteure est exquise et chaque description, chaque image est un kaléidoscope de couleurs. Vous penserez peut-être que ce roman est trop niaiseux et sans surprise… eh bien, détrompez-vous. Vous fermerez le roman sans voix et le coeur en émoi.

Une des plus belles découvertes de cette année 2012 pour moi, si ce n’est la meilleure. Vivement qu’il soit publié en France pour les lecteurs V.F. et les fans du Pays Imaginaire.

Ma note : 5/5 ♡

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *