Culture

Queer Eye : Source de Réconfort Absolu

La saison 3 de Queer Eye est récemment sortie sur Netflix, et je n’ai qu’une envie, crier au monde entier de regarder cette série (c’est en tout cas ce que j’essaie de faire en story, sur Instagram). Malheureusement, si vous êtes un tant soit peu comme mon frère — c’est-à-dire, buté(e) aux idées préconçues 😘— le pitch vous fera croire que vous êtes au-dessus de tout cela. En effet, beaucoup voient Queer Eye comme un stupide programme de relooking, avec 5 homosexuels stéréotypés dans le rôle de Cristina Cordula.

Norman fait des vidéos FAUX gif

Bien que l’émission fonctionne sur un schéma similaire (un proche nomme un candidat, le candidat passe par plusieurs étapes de transformation et les changements sont révélés à la fin), l’aspect relooking n’est qu’une infime partie de chaque épisode (environ 45-50 minutes). Les candidats et leurs proches se livrent sur leurs passés, leurs doutes, leurs aspirations et ce qui les ont amenés à cet instant T. La source de leur mal-être n’est pas qu’une question de garde-robe ou de tête mal coiffée. Leur métamorphose prend racine dans un apprentissage personnel et émotionnel, qui va bien au-delà d’un simple passage en boutique.

Je vois finalement Queer Eye comme une série de développement personnel, avec une énorme touche d’humour. L’émission donne les clés pour apprendre à s’aimer et à s’affirmer, à prendre soin de soi et des siens, et à prendre enfin sa vie en mains. De nombreux sujets sont abordés avec les candidats, de la solitude aux addictions en passant par le deuil et bien plus encore.

Le programme tente également de soulever des conversations sur des sujets brûlants. L’équipe est par exemple allée à la rencontre d’un officier de police blanc, sympathisant du président Trump. Cet épisode avait été tourné après plusieurs incidents où des personnes de couleur avaient été la cible de contrôles non-justifiés et violents, voire fatals. Je sens déjà venir les commentaires anti-américains, alors je tiens à le préciser. L’émission est à l’image de leur culture et du contexte social des États-Unis, notamment dans les états républicains, plus conservateurs. Elle adresse donc des actualités propres au pays — dans le 1er épisode de la saison 3, c’est la question du port d’arme qui est discutée avec un couple de chasseurs. Néanmoins, comme je l’évoquais plus haut, la majorité des thèmes abordés sont universels.

Fab 5 Queer Eye Netflix
De gauche à droite : Tan, Jonathan, Bobby, Karamo & Antoni

Queer Eye, ce sont 5 personnalités hautes en couleur. Tous apportent quelque chose de différent à l’émission, et même si les fans ont leurs préférences, je pense que l’on peut s’accorder à dire qu’ils sont tous géniaux à leur façon. Cette fantastique équipe ne se prend pas au sérieux et n’a pas la prétention de tout savoir mieux que tout le monde. En revanche, ils partagent leurs expériences (adoption, rejet, minorité, etc), dans l’espoir de rendre la vie des autres meilleure. Une chose que les garçons répètent souvent, c’est qu’ils cherchent à remettre en valeur la beauté intérieure et extérieure enfouie sous des montagnes d’insécurités. Ce souhait de redonner confiance en soi et de redonner le sourire, c’est quelque chose qui devrait nous parler à tous. Pour ma part, je ne me suis pas identifiée à tous les candidats et je n’ai pas toujours ressenti la même émotion vis-à-vis de chaque histoire, mais les Fab 5 (leur petit surnom) ont toujours réussi à me donner l’impression de compter, et d’avoir trouvé ma place.

Nombreux sont ceux qui voient ce genre d’émissions comme de la télé-réalité montée de toute pièce et, pour être tout à fait honnête, ça fait bien longtemps que j’ai moi-même arrêté de regarder la télé à cause de ces programmes abrutissants. À vrai dire, je me fiche de savoir si c’est le cas pour Queer Eye. Ce qui m’importe, c’est le message que cherche à faire passer cette émission et, contrairement à bien d’autres shows similaires, Queer Eye un véritable puits d’amour et de bienveillance, où rien ni personne n’est jugé pour leur parcours de vie. S’il arrive à l’équipe de se moquer gentiment, ils ne critiquent jamais ouvertement et ne font qu’apporter leurs compétences pour améliorer un tant soit peu le quotidien des participants. Le tout est fait dans la bonne humeur, dans l’écoute et le partage.

Alors, si on se ressemble ne serait-ce qu’un petit peu, et que vous souhaitez voir davantage de tendresse dans ce monde de brutes, Queer Eye est fait pour vous. Et, même si vous faites partie des sceptico-cyniques, faites-moi le plaisir au moins d’essayer. Cette émission n’aura peut-être pas sur vous l’impact qu’elle a eu sur moi, mais je mettrais ma main à couper qu’elle parviendra à vous sous-tirer ne serait-ce qu’un demi-sourire.

Bref, vous faites quoi ce soir/ce week-end ? ;)

4 thoughts on “Queer Eye : Source de Réconfort Absolu

  1. Je me retrouve totalement dans ce que tu dis. J’etais vraiment impatiente de retrouver la nouvelle saison de Queer eye. Cette émission a le don de te donner le sourire, te sentir bien et confiante ! Il me suffit de voir une mimique de Johnathan et je pourrais conquérir le monde ! Ahah
    Et pas seulement, elle te donne envie de te bouger et améliorer ton quotidien en plus de te chambouler au niveau émotionnel. Combien de fois je me suis retrouvée totalement émue par les confessions des candidats ou des garçons. C’est une très belle émission que tout le monde devrait tenter de regarder. Parce que commencer, c’est l’adopter

  2. J’ai découvert Queer Eye grâce à toi et j’avais enchaînée les deux premières saisons ! Maintenant, il va falloir que je commence la troisième :)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *